samedi 24 juin 2017

PORTUGAL.

C'est deux derniers jours,Marc se trouvait au Portugal.Jeudi,le matador Nîmois était,en compagnie d'un groupe d'aficionados,à "Adema" la finca des fameux Palha.La rencontre avec le ganadero João Folque de Mendoça fut des plus sympa.Après une nuit à Lisbonne,Marc prenait la route pour Montemor o Novo,village proche d'Elvas.Dans ce coin se trouve la "Herdade de Pedrogão" la finca de la famille Veiga Teixeira.Depuis presque une dizaine d'années,Marc est l'invité de Antonio Francisco Veiga Teixeira.Les deux hommes sont amis et le ganadero Lusitanien fait confiance à Marc pour toréer son bétail.
Marc a passé sa journée au campo et il a tienté deux vaches de pure origine Pinto Barreiros.Celles ci se sont avérées assez coriaces.Surtout la première,vite avisée,qui ne permit pas grand chose à Marc.La seconde fut un peu plus toreable car Marc,patiemment,l'a mise en confiance.Du coup,en fin de faena,Marc pu lier quelques,intéressantes,séries des deux mains.
Après ces deux jours,intensifs,en terre Portugaise,Marc pouvait reprendre la route pour Madrid.

vendredi 23 juin 2017

2 JUIN : RETOUR EN PHOTOS.







Le deux juin dernier,Marc tientait deux vaches des frères Gallon.
Lucila Blazquez,journaliste au quotidien Espagnol "El Mundo",était présente et elle avait effectué un reportage photos sur les deux faenas de Marc.
Comme annoncé,ce jour là sur notre blog,nous mettons en ligne quelques photos de Lucila.Le retard est du à un soucis d'ouverture du dossier et au choix que nous avons du faire pour publier six photos sur la trentaine de clichés reçus.

mercredi 21 juin 2017

ANNIVERSAIRE.



Le samedi 16 septembre,à partir de 11 heures,l'association Mexico Aztecas y Toros fête ses 10 ans.
Cet événement se déroulera à "Cantaou" la finca du ganadero Gersois,Jean Louis Darré.
Marc est l'un des toreros invités.
Pour tous renseignements,cliquez sur l'affiche.

samedi 17 juin 2017

FANDIÑO.

Le matador Ivan Fandiño a trouvé la mort,hier,dans les arènes de Aire sur Adour. C'est un toro de Baltasar Iban qui a fauché le matador Basque.                  
En un peu plus d'une année, seront tombés sous les cornes d'un toro,le novillero Renato Motta au Pérou,El Pana au Mexique,Victor Barrio en Espagne et maintenant Ivan Fandiño,en France.
C'est, malheureusement, le lourd,le très lourd tribut que nous devons payer pour justifier ce combat entre l'homme et l'animal et pour que vivent la corrida et notre passion pour la fiesta brava.
Nous avons une pensée émue pour la famille et les amis de Ivan Fandiño.Repose en paix, Maestro.
Pour la petite histoire,à Vergeze en avril 2007,Marc avait partagé l'affiche avec le torero d'Orduña qui faisait sa présentation en France.Les deux toreros se rencontrant,ensuite,lors de quelques tientas

vendredi 16 juin 2017

TENTADERO SOUS LE SOLEIL.

Aujourd’hui,Marc était sur Constantina chez Jean Marie Raymond. A"Pedrechada" la finca,pour encore peu de temps,du ganadero Français,Marc a tienté quatre vaches.
Heureusement que le maestro Nîmois est en parfaite condition physique,car le thermomètre affichait des records.Les packs d'eau furent,bien sur,des plus utiles.
Les vaches des fers de la casa "Virgen Maria" et "Santa Ana" sont sorties équitablement:deux furent assez compliquées et les deux autres se montrant plus intéressantes.
La première fut assez difficile a fixer.Quelques passes par le bas calmèrent l'astada avant que Marc ne lui donne une lidia appropriée et dominatrice.
La seconde fut meilleure.Marc lui administra une faena enlevée et artistique en profitant des bonnes arrancadas de cette demoiselle.
La troisième vache fut incommode.Sur de sa technique,Marc fit l'effort de la toréer.Il aurait pu abréger mais  ce n'est pas le style de la maison.
Devant la quatrième,Marc s’est régalé dans une longue faena au style très "Ojediste". Rapidement dans le bon terrain,réduisant les distances et toréant dans les cornes,Marc liât une excellente faena en profitant des bonnes embestidas de cette noble vache.

jeudi 8 juin 2017

EPHEMERIDE.


Il y a 17 ans,jour pour jour,Marc,dans un traje de luces blanc et argent,prenait l'alternative à Nîmes.Ce jour là,son parrain Mexicain,  "Zotoluco",lui cédait les trastos sous les yeux du Cordouan Jose Luis Moreno.
Les toros appartenaient à la très torista ganaderia des Heredos de Celestino Cuadri.Ce n'est pas vraiment un élevage attendu pour une alternative!!!!
17 années ont passé et le matador Nîmois est toujours là.Malgré les embûches,les promesses non tenues,les coups tordus et quelques graves blessures subies en piste,Marc se bat encore et toujours,son aficion est admirable comme l'est sa ténacité.
Chapeau bas et respect,Maestro.

mardi 6 juin 2017

LES HALLES.



La photographe Karima M. et les commerçants des Halles de Nîmes ont édité un calendrier des plus sympas.
Diverses personnalités Nîmoises,dont Marc,posent dans divers étals d'un lieu incontournable de notre bonne ville.